Pages

vendredi 27 juin 2014

Des bérets de l'ULB

Le béret fait son apparition à l'ULB à la fin du 19ème siècle. Il y sera porté jusqu'en 1940. Après la guerre, on perd sa trace dans la presse estudiantine.

Deux exemples de bérets

Les deux bérets bleu que le Poil B.n..t Bacchus Poncin vous présente ici portent un ruban rouge et vert, couleurs de la Ville de Bruxelles, ainsi que des écussons facultaires. Cela signifie qu'ils datent au plus tard du milieu des années 1920.

En effet, en 1926, l'Association générale décide de remplacer le ruban rouge et vert qui ceint la penne ou le béret par un ruban propre à la faculté où chacun étudie et de coudre l'écusson de l'ULB - complété par l'insigne facultaire -.

Cette codification ne s'est pas faite sans mal. Trois ans et demi plus tard, en mai 1930, le Bruxelles Universitaire signale qu'en raison du port de la penne par des personnes extérieures à l'ULB sa forme ainsi que son écusson et ses rubans facultaires seront déposés. Mais le journal souligne qu'"il serait bon de s'entendre auparavant entre universités pour admettre la signification des rubans facultaires".

On appréciera le travail artisanal au fil d'or réalisé sur les écussons ainsi que la répartition des couleurs rouge et verte.

Béret de Droit. (Collection de B.n..t Bacchus Poncin)

La balance de la justice, le glaive et le bâton.

Béret de l'Ecole de commerce. (Collection de B.n..t Bacchus Poncin)

Le caducée d'Hermès : la baguette d'olivier surmontée d'ailes et les serpents.


Il semble que le ruban rouge et vert était placé différemment sur les pennes. Sur une photo des années 1920, on constate que le ruban ne fait pas le tour du couvre-chef : il n'est placé qu'au dessus de la visière.